Eglise Notre-Dame de la Sarte

L'église est située Plaine de la Sarte, 20

Les origines : du fagot au sanctuaire.

En 1501, comme en attestent les archives de la ville de Huy : "sur la montagne du sart était une chapelle dédiée à la Vierge et on y célébrait la messe".

Nos archives témoignent de "prodiges et merveilles" qui vont se succéder dès 1621. L'épisode du fagot où l'impossibilité du transport de la Vierge est considéré par la ferveur populaire comme étant la volonté de la Vierge à rester là. Un sanctuaire est contruit de 1624 à 1631. Trois guérisons inexpliquées renforceront cette ferveur mariale. De grandes processions, qui préfigurent les fêtes septennales, sont très régulièrement organisées de 1653 à 1683.
Son histoire :

D'auteur inconnu, la statue en chêne date du dernier quart du 15ième siècle. Elle domine le maître-autel et est entourée de deux anges magnifiques sculptés au 17ième par Jean Delcour. Durant la tourmente révolutionnaire, l'Eglise sera rendue et Notre-Dame sera cachée chez des particuliers puis trouvera refuge à St. Mengold et à la Collégiale.

1811 voit le retour triomphal de Marie à la Sarte et en 1860 les Dominicains s'y intallent en contruisant un grand couvent. Le révérend père Pire deviendra curé de la Sarte de 1946 à 1953. Son dévouement et son charisme font de lui un remarquable prix Nobel de la Paix en 1958.

La dévotion : depuis plus de 500 ans, le site de ND de la Sarte est un lieu de prières. La Vierge y accueille et réconforte celles et ceux qui se confient à Elle dans une humble prière. Ils s'en retournent confiants, remplis d'une grande espérance : celle de leur conversion intérieure.